© Anne Lemaître
Née en 1994 à Rodez, je vis et travaille à Paris.

Après des études de philosophie à l’université Paris 1 - Panthéon Sorbonne, j'ai entamé des études d’art à l’Ecole Supérieure d’Art et de Design de Reims où j'ai validé mon DNA, puis mon DNSEP. En parallèle de mes études, j'ai étudié le chant lyrique au conservatoire de Reims.
J'écris pour le compte d’artistes plasticien·ne·s et d’institutions depuis 2018

J'ai été lauréate en 2021 du Prix Prisme, puis co-lauréate en 2022 du Prix Michel Journiac.
Mes projets renvoient toujours à autre chose qu’à eux-mêmes. Ils sont les formes qu’une chose a laissées derrière elle, les traces de ce qu’elle était ou de ce qu’elle est devenue. J’aime les voir comme des traductions d’une langue à une autre ou comme des glissements entre de multiples dimensions. Je tâche d’explorer la plasticité du langage et la porosité entre les dires, les écritures et les images comme autant de systèmes de représentations. Étant tout à la fois artiste mais aussi autrice de textes critiques que je traduis généralement moi-même, c’est une synthèse de tout ce que j’aime et de la pluralité de mon activité qui se manifeste dans mes recherches plastiques actuelles, marquées par un goût pour l’écriture et la poésie. De la même manière que je peux me découvrir «autre» en parlant une autre langue, me découvrir d’autres tons et attitudes, surgissent ici des altérités, des  altérations ou de l’indicible. Entre différentes intelligibilités, mes projets sont également souvent dans des entre-deux. Entre deux états, entre deux-médiums, visible et invisible, apparition et disparition, ou encore figuration et abstraction. J’aime ainsi donner à voir les processus qui transforment la matière et offrir à mes pièces la possibilité de parler au sein de plusieurs temporalités et espaces.

Born in 1994 in Rodez, I live and work in Paris.

After studying philosophy at the Paris 1 - Panthéon Sorbonne University, I began studying art at the Ecole Supérieure d'Art et de Design in Reims where I obtained my art degrees (bachelor & master). I also studied lyrical singing at  the conservatory of Reims.
I write for visual artists and institutions since 2018.

In 2021, I won the Prisme Prize, and then the Michel Journiac Prize in 2022. 
My projects always refer to something other than themselves. They are the forms that something has left behind, the traces of what it was, or what it has become. I like to see them as translations from a language to another or as shifts between multiple dimensions. I try to explore the plasticity of language and the porosity between words, writings and images as many systems of representation. Being both an artist and an author of critical texts that I usually translate myself, it is a synthesis of all that I love and the plurality of my activity that manifests itself in my current plastic research, marked by a taste for writing and poetry. In the same way that I can discover an "other myself" by speaking another language, discovering other tones and attitudes, alterations or the unspeakable arise in my work. Between different intelligibilities, my projects are also often in between. Between two states, between two mediums, visible and invisible, appearance and disappearance, or figuration and abstraction. I like to show the processes that transform the material and offer my pieces the possibility to speak within several temporalities and spaces.
EXPOSITIONS COLLECTIVES / COLLECTIVE EXHIBITIONS
2022
Juste avant, galerie michel Journiac, Paris
2021
If there is sentient life in other parts of the universe, there is music too. The left place, the right space, Reims
In(errance) III, Bibliothèque Interuniversitaire de La Sorbonne, Paris
2018
Nourrir, ce nourrir, Galerie SometimeStudio, Paris
Féminité(s), Hôtel Mercure, en partenariat avec l’Institut Jean Godinot, Reims
Meuseum, Résidence et exposition collective, en partenariat avec le PNR des Ardennes
2017
Paréidolie, centre d’art CAMAC, Marnay-sur-Seine 

ÉCRITS ET PUBLICATIONS (sélection) / WRITINGS AND PUBLICATIONS (selection)

2022 
[DIRE], catalogue d’exposition, LABF15, espace d’art contemporain, Lyon
Shmues, communiqué de presse, exposition de Tania Mouraud, galerie Ceysson & Bénétière, Lyon
2021
Mezzo Forte, communiqué de presse galerie Ceysson & Bénétière, Luxembourg
2020
A8, in MAUVAISES HERBES, contribution poétique à un livre collectif, ARTISTES & ASSOCIÉS, sur une idée originale de Mona Convert.
2019
Tania Mouraud, Écriture(s), catalogue d’exposition co-écrit avec Nicolas Couturieux, Hangar 107, Rouen
2019
Objet Impossible, RERO, catalogue d’exposition, co-écrit avec Nicolas Couturieux, Hangar 107, Rouen
Back to Top